La famille élargie de fourgons Toyota ProAce construits par Stellantis rejoint le fourgon électrifié Hilux en Europe

La famille élargie de fourgons Toyota ProAce construits par Stellantis rejoint le fourgon électrifié Hilux en Europe

[ad_1]

La gamme européenne actualisée de véhicules utilitaires légers de Toyota comprend une nouvelle version du Hilux avec un moteur diesel hybride léger, ainsi qu’un trio de fourgons compatibles EV.

15 novembre 2023 à 07:58

    La famille élargie de fourgons Toyota ProAce construits par Stellantis rejoint le fourgon électrifié Hilux en Europe

Toyota étend sa collaboration avec Stellantis et ajoute un autre modèle rebadgé à sa gamme de véhicules utilitaires légers. Le Toyota ProAce Max marque l’entrée du constructeur automobile sur le segment européen des grands fourgons, rejoignant les modèles rafraîchis ProAce et ProAce City, qui reposent également sur les fondements de Stellantis. Les trois fourgons sont disponibles avec des groupes motopropulseurs entièrement électriques. De plus, Toyota a lancé la version électrifiée de l’ancien Hilux, en améliorant le groupe motopropulseur diesel avec la technologie hybride légère 48 V pour améliorer l’efficacité.

Comme vous l’avez peut-être remarqué, le Toyota ProAce Max est le frère des Fiat Ducato, Citroën Jumper, Peugeot Boxer, Opel Movano et Ram ProMaster récemment renouvelés. Les seuls éléments spécifiques à Toyota sont les emblèmes et le nez redessiné. Le reste de la carrosserie, y compris les unités d’éclairage entièrement LED et les roues de 16 pouces, est partagé avec les autres grands fourgons de Stellantis. Il en va de même pour l’intérieur qui bénéficie des dernières nouveautés en matière d’infodivertissement, d’ADAS et de services connectés.

En savoir plus : Stellantis lance 12 nouvelles camionnettes de livraison électriques en même temps

faites défiler la publicité pour continuer

Le camion ProAce Max est disponible en 6 configurations (2 longueurs d’empattement, 3 longueurs et 3 hauteurs) offrant une capacité de chargement allant jusqu’à 17 m³ (600 pi3). De plus, l’entreprise propose le VUL avec benne unidirectionnelle ou tridirectionnelle et avec des modèles de plate-forme rabattable, de châssis, de plate-forme et de double cabine.

Le ProAce Max a une autonomie WLTP allant jusqu’à 420 km (261 miles) grâce à une batterie de 110 kWh. Comme pour le Fiat E-Ducato et d’autres fourgons mécaniques, la capacité de charge rapide jusqu’à 150 kW permet de recharger de 0 à 80 % en moins d’une heure. Toyota n’a pas précisé si le grand fourgon serait également disponible en version diesel.

ProAce et ProAce City renouvelés avec une plus grande autonomie électrique

Les deux autres fourgons, ProAce et ProAce City, sont renouvelés pour 2024, avec des pare-chocs et des phares redessinés. Le nouveau nez ajoute une touche supplémentaire de Toyota au mélange, bien que le reste de la carrosserie soit partagé avec ses frères et sœurs Fiat, Citroën, Peugeot et Opel. Les modèles LCV conservent les mêmes capacités de chargement de 6,6 m³ (233,1 pieds cubes) pour le ProAce et de 4,4 m³ (155,4 pieds cubes) pour le ProAce City. Les mêmes mises à jour héritent des versions passagers, notamment le ProAce Verso 9 places et le ProAce City Verso 7 places.

    La famille élargie de fourgons Toyota ProAce construits par Stellantis rejoint le fourgon électrifié Hilux en Europe
Le Toyota ProAce Max (à gauche), le ProAce (au centre) et le ProAce City (à droite).

Les versions électriques des fourgons bénéficient d’une plus grande autonomie par rapport à leurs prédécesseurs. Plus précisément, le ProAce (fourgon intermédiaire) offre une autonomie WLTP allant jusqu’à 350 km (218 miles), tandis que le ProAce City électrique (fourgon compact) peut parcourir jusqu’à 330 km (205 miles) entre deux recharges. Encore une fois, Toyota n’a pas mentionné d’autres options de groupe motopropulseur, bien que les camions frères soient proposés avec des moteurs à essence et diesel.

Diesel hybride doux pour le Hilux

Un nouveau groupe motopropulseur diesel électrifié insuffle une nouvelle vie au Toyota Hilux de huitième génération, qui existe depuis 2015 avec deux liftings en 2017 et 2020. Le Hilux Hybrid 48V est équipé d’une version mise à jour du quatre cylindres turbodiesel de 2,8 litres. litres. Il est doté d’un système hybride léger de 48 volts comprenant un moteur/générateur électrique et une petite batterie.

Toyota n’a pas annoncé de spécifications détaillées du groupe motopropulseur, mais un précédent communiqué de presse de Toyota Australie mentionnait une amélioration de 10 % de l’efficacité énergétique du camion intermédiaire. Dans le même temps, l’électrification est censée améliorer les performances tout-terrain grâce à une « accélération plus douce » et un « freinage régénératif ». Enfin, le pick-up hybride léger conserve la capacité de remorquage de 3 500 kg (7 717 lb) et la capacité de charge utile maximale de 1 000 kg (2 205 lb) de son prédécesseur uniquement diesel.

Les prix de la gamme Toyota Professional mise à jour en Europe seront annoncés à l’approche du lancement sur le marché, prévu début 2024.

Toyota Europe