L’Audi S3 Sportback 2024 espionnée se cachait lors du test du Nürburgring

L’Audi S3 Sportback 2024 espionnée se cachait lors du test du Nürburgring

[ad_1]

Il est de notoriété publique qu’Audi lancera ses derniers modèles de nouvelle génération équipés de moteurs à combustion en 2025 et que chaque nouveau produit arrivera à partir de 2026 sous forme de véhicule électrique. Par conséquent, cela signifie que la génération actuelle de l’A3 est la dernière à offrir la puissance ICE, tout comme la VW Golf mécaniquement associée. Cela signifie également que le prochain lifting de mi-cycle prévu en 2024 représentera effectivement le rafraîchissement final de la voiture compacte essence/diesel.

Par extension, vous regardez l’épilogue de S3 à l’ère ICE. La voiture chaude a été repérée lors d’essais intensifs au Nürburgring alors qu’elle portait un camouflage à l’avant et à l’arrière pour masquer les changements. Étant donné qu’Audi est principalement occupé à planifier son avenir électrique, il n’est pas surprenant que l’A3 ne subisse pas de changements majeurs lors de son prochain lifting. Nous remarquons des phares mis à jour ainsi qu’un pare-chocs avant redessiné avec une calandre apparemment plus petite.

À l’arrière, il semble que les feux arrière aient des graphismes légèrement différents, tandis que le pare-chocs a gagné une ailette centrale proéminente pour le diffuseur flanqué des quatre échappements. Par ailleurs, les réflecteurs horizontaux rouges montés au-dessus des fausses bouches d’aération ont cédé la place à des réflecteurs verticaux légèrement inclinés installés aux extrémités du pare-chocs. Ce sont des changements discrets que seuls les passionnés d’Audi remarqueront immédiatement.

La cousine VW de l’Audi S3, la Golf R, aura également un problème en 2024. Nous ne retiendrons pas notre souffle pour une forte augmentation de puissance. En fait, nous ne serions pas trop surpris si le moteur à essence quatre cylindres turbocompressé restait inchangé. Pour rappel, le 2.0 TFSI délivre 306 chevaux et 295 livres-pieds (400 Newton-mètres) de couple à un système de traction intégrale Quattro via une transmission automatique à double embrayage à sept rapports.

La RS3 sera également mise à jour l’année prochaine, lorsque son plus gros moteur cinq cylindres en ligne de 2,5 litres développant 401 ch (394 ch en Europe) pourra bénéficier d’une augmentation de puissance. Dans une interview plus tôt cette année, le patron d’Audi Sport, Sebastian Gram, a fait allusion à un 2,5 TFSI plus puissant sans ajouter d’électrification avant le retrait du moteur cinq cylindres. Sa disparition progressive a déjà commencé avec l’arrêt imminent de la TT RS.

À long terme, les Quatre Anneaux remplaceront l’A3 par une toute nouvelle voiture compacte électrique basée sur une évolution de l’omniprésente plate-forme MEB du groupe VW. Selon les rumeurs, le modèle de nouvelle génération arriverait vers 2027 et obtiendrait éventuellement des dérivés S et RS.