La suspension Porsche 911 Rock Crawling a été initialement développée pour la voiture 919 Le Mans

[ad_1]

En décembre, la légende du Mans Romain Dumas était au volant de la Porsche 911 Carrera 4S hautement modifiée qui a battu le record d’altitude des véhicules à roues. Mais Dumas n’est pas le seul lien entre cette 911 record et le légendaire enduro des 24 heures. Sa suspension gonflée était initialement destinée au Mans.

Si une grande partie de la transmission de cette Carrera n’a pas été modifiée, sa suspension a été entièrement refaite, équipée d’un système que Porsche appelle Warp Connector. Créé à l’origine pour la 919 Hybrid victorieuse au Mans, il a été abandonné au début du développement de cette voiture et n’a pas été utilisé jusqu’à ce projet.

Il est différent du système de suspension de n’importe quelle autre Porsche.

Comment ça marche

Au lieu de permettre à chaque coin de fonctionner indépendamment, la suspension Warp Connector va dans la direction opposée, reliant les quatre coins pour une traction maximale. L’essieu avant et l’essieu arrière sont reliés transversalement à leurs propres ressorts et amortisseurs montés au centre. Pour l’essieu avant, le système de ressorts et d’amortisseurs est situé sous le capot, juste devant le couvercle du pare-brise. Pour le train arrière, le ressort et l’amortisseur se trouvent à l’arrière de la cabine, là où se trouve normalement la plage arrière.

Schéma de suspension du connecteur de chaîne Porsche 911 Rock Crawler

Ci-dessus, un schéma 3D de la suspension Warp Connector fournie par Porsche.

Le « connecteur » dans Warp Connector est la dernière pièce du puzzle. Il s’agit d’une barre solide qui relie chaque axe longitudinalement par une série de points de pivotement. La barre crée une sorte de contrainte de torsion entre l’avant et l’arrière, donc si un essieu pivote d’une certaine manière, la barre exerce une force sur l’autre essieu, l’incitant à pivoter dans la direction opposée.

Cela signifie que toute force ascendante agissant sur une roue (par exemple, un pneu passant sur un gros rocher) se traduit par une force descendante vers les trois autres roues. La roue opposée reçoit sa force d’appui via le ressort et l’amortisseur centralisés, tandis que l’essieu opposé reçoit sa force d’appui via la barre Warp Connector. La nature interconnectée du système signifie que les quatre coins agissent les uns sur les autres à tout moment, se poussant les uns contre les autres pour rester connectés à la surface située en dessous. Le résultat est une 911 capable de maintenir sa stabilité sur les gros rochers, les pentes et les ondulations. Voici une démo du système en action :

Les ingénieurs hésitaient à construire un prototype grandeur nature avec une configuration de suspension aussi radicalement différente. Ils ont donc d’abord construit un modèle réduit.

« L’inventeur (de la suspension) a eu l’idée de construire un modèle réduit de voiture RC avec exactement le même système », explique Sven Schaarschmidt, ingénieur châssis de la voiture record. « Elle était un peu différente de la vraie voiture, mais le principe de fonctionnement était exactement le même. Nous avons pu jouer avec la voiture sur un bureau, déplacer les roues et regarder toutes les connexions. « Cela nous a donné une idée de si cela pouvait vraiment fonctionner dans une grosse voiture. »

Une question demeure : si le Warp Connector fonctionne si bien sur cette 911, pourquoi a-t-il été supprimé du projet 919 ?

« Le problème était que (les ingénieurs de la 919) avaient d’autres problèmes à résoudre avec la voiture », a déclaré Schaarschmidt à Motor1. « Pour faciliter l’analyse de tous les problèmes, ils voulaient simplifier la voiture et éliminer le système. « Ensuite, la voiture fonctionnait si bien qu’ils ne voyaient aucune raison de la restituer. »

Record tout-terrain de la Porsche 911 Altitude Edith 56105
Record tout-terrain de la Porsche 911 Altitude Edith 56108

Porsche ne dira pas s’il envisage d’en faire plus avec le concept Warp Connector, même si, compte tenu de l’espace qu’il occupe dans la 911, qui a établi un record, les applications de production viables seront probablement rares. Il s’agit néanmoins d’une œuvre d’ingénierie impressionnante qui mérite d’être soulignée. Après tout, il a contribué à établir un record du monde.

Si nous devions deviner, la réapparition du Warp Connector viendrait probablement dans une application de sport automobile, puisque c’est de là qu’il est originaire de toute façon. Les voitures de course n’ont pas à craindre d’occuper un peu plus d’espace de rangement ou d’habitacle, ce qui en fait une option intéressante pour une utilisation en compétition. Mais ce ne sont que des spéculations de notre part.