Hyundai investit 51 milliards de dollars en Corée du Sud pour développer les véhicules électriques

Hyundai investit 51 milliards de dollars en Corée du Sud pour développer les véhicules électriques
Hyundai investit 51 milliards de dollars en Corée du Sud pour développer les véhicules électriques


L’énorme investissement du constructeur automobile lui permettra de créer 80 000 nouveaux emplois

                                                                            

pour Brad Anderson

28 mars 2024 à 06:27

    Hyundai investit 51 milliards de dollars en Corée du Sud pour développer les véhicules électriques

Hyundai Motor Group prévoit d’investir 68 000 milliards de wons (51 milliards de dollars) sur trois ans en Corée du Sud pour stimuler la production de ses véhicules électriques et développer son activité de mobilité.

Le directeur mondial des opérations de l’entreprise, José Muñoz, a révélé lors du Salon de l’auto de New York que Hyundai investirait 35,5 billions de won (26,4 milliards de dollars) dans de nouvelles infrastructures de recherche et développement ainsi que dans de nouvelles lignes d’assemblage pour vos véhicules électriques. Il consacrera également 31 100 milliards de wons (23,1 milliards de dollars) à la recherche et au développement de véhicules électriques. Cela inclut les véhicules définis par logiciel et la technologie des batteries. 1 600 milliards de wons supplémentaires (1,19 milliard de dollars) serviront d’investissement stratégique dans la mobilité et les logiciels.

« Nous redoublons d’efforts pour l’électrification », a déclaré Muñoz. « Nous sommes très attachés au marché américain. »

Lire : Hyundai, insensible à la baisse des ventes de véhicules électriques, accélère ses projets d’électrification

    Hyundai investit 51 milliards de dollars en Corée du Sud pour développer les véhicules électriques

Hyundai s’est précédemment engagé à investir 12,6 milliards de dollars dans de nouvelles installations de fabrication de batteries et de véhicules électriques en Géorgie. Cela représente son plus gros investissement en dehors de la Corée du Sud. Les investissements du groupe lui permettront d’investir 80 000 nouveaux salariés. Parmi ceux-ci, environ 44 000 seront consacrés à ses efforts d’électrification, de véhicules définis par logiciel et de neutralité carbone.

Un nouveau siège sera également construit dans le quartier de Gangnam à Séoul. Ce nouveau siège comprendra deux bâtiments de 50 étages et quatre petits gratte-ciel. Il soutiendra 9 200 emplois et coûtera environ 4 600 milliards de wons (3,3 milliards de dollars). Journal coréen JoongAng rapports.

Ces investissements montrent que Hyundai n’est pas trop préoccupé par le ralentissement actuel de la demande de véhicules électriques. En janvier, Olabisi Boyle, vice-président senior de la planification des produits et de la stratégie de mobilité chez Hyundai Motor North America, a déclaré que l’entreprise était « dans une position unique » pour être un leader dans « l’avenir de l’électrification ».

Hyundai vend actuellement 10 véhicules électrifiés aux États-Unis. Il s’agit notamment de BEV tels que l’Ioniq 5, l’Ioniq 6 et le Kona Electric, tandis que Kia vend également les Niro EV, EV6 et le primé EV9.

    Hyundai investit 51 milliards de dollars en Corée du Sud pour développer les véhicules électriques