Les Subaru Forester, Crosstrek, Legacy et Outback ont ​​un problème de fuite aux États-Unis.

[ad_1]

La marque affirme qu’un gabarit de soudure usé utilisé chez un fournisseur au premier semestre 2021 est à l’origine du problème.

                                                                            

pour Brad Anderson

17 novembre 2023 à 16h45

    Les Subaru Forester, Crosstrek, Legacy et Outback ont ​​un problème de fuite aux États-Unis.

Près de 100 000 modèles Subaru ont été rappelés aux États-Unis en raison de soudures insuffisantes pouvant entraîner une infiltration d’eau et créer une multitude de problèmes de sécurité.

Subaru a révélé que la soudure entre le stator de l’interrupteur et le couvercle de l’interrupteur d’inhibition n’est pas aussi épaisse qu’elle devrait l’être. Cela pourrait permettre à l’eau de pénétrer dans le commutateur d’inhibition et empêcher les feux de recul de s’allumer lorsque la voiture est en marche arrière et empêcher la caméra de recul de fonctionner. De plus, l’indicateur de rapport de transmission sur le tableau de bord peut ne pas s’afficher et il est même possible que le moteur ne démarre pas.

Lire : Subaru rappelle des Forester, Impreza et plus encore à cause de fissures sur l’arbre de transmission avant

faites défiler la publicité pour continuer

    Les Subaru Forester, Crosstrek, Legacy et Outback ont ​​un problème de fuite aux États-Unis.

Au total, 95 830 véhicules sont concernés par le rappel. Il s’agit notamment des modèles Forester construits pour l’année modèle 2022 entre le 26 juillet 2021 et le 27 juillet 2021, environ 37 195 Crosstreks de l’année modèle 2021 assemblés entre le 8 février 2021 et le 30 juillet 2021, 7 149 modèles Legacy de l’année modèle 2021-2023 fabriqués à partir de mars. 18. 2021, jusqu’au 25 août 2022, et 51 470 modèles Subaru Outback des années modèles 2021 à 2023 produits entre le 17 mars 2021 et le 16 mai 2022.

L’avis de rappel de la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) indique que le soudage insuffisant a été causé par un gabarit de soudage usé qui a été utilisé par un fournisseur de février à juin 2021.

Les propriétaires seront informés du rappel vers le 8 janvier 2024, et les concessionnaires Subaru remplaceront gratuitement le commutateur d’inhibition par un nouveau.

Le constructeur a été alerté pour la première fois d’un problème potentiel en juin 2021 lorsqu’il a reçu un rapport technique concernant une voiture aux États-Unis qui n’affichait pas « D » ou « R » en marche arrière et en marche arrière. Au cours des 12 mois suivants, Subaru a commencé à trouver des pièces présentant des signes d’infiltration d’eau. Une tendance croissante des réclamations liées à une intrusion d’eau a conduit la marque à procéder à une analyse plus approfondie du défaut avant de décider de procéder à un rappel début novembre.

Modèles Subaru concernés