Le président de Toyota pense que le SUV Century à 167 000 $ « conviendra aux plus jeunes »

Le président de Toyota pense que le SUV Century à 167 000 $ « conviendra aux plus jeunes »
Le président de Toyota pense que le SUV Century à 167 000 $ « conviendra aux plus jeunes »


Le mois dernier, Toyota a commis l’impensable en transformant le Century en un VUS venant compléter la gamme aux côtés de la berline traditionnelle. Il coûte l’équivalent d’environ 167 000 dollars aux taux de change actuels et n’est disponible qu’au Japon, où un Land Cruiser 300 peut être acheté pour aussi peu que 34 000 dollars. Malgré un prix demandé exorbitant, le président de la société estime que le luxueux Century attirera les jeunes acheteurs.

Dans un article publié par Horaires Toyota Le magazine officiel Akio Toyoda a déclaré que le SUV Century « conviendra également aux plus jeunes » ainsi qu’à ceux « qui pensaient auparavant qu’une Century (berline) n’était pas pour eux ». L’ancien président-directeur général de l’entreprise a poursuivi en mentionnant que le nouveau produit phare représente « la voiture haut de gamme avec chauffeur, non seulement chez Toyota mais aussi au Japon ».

Akio Toyota se souvient que le parking des dirigeants du siège social de Toyota au Pays du Soleil Levant n’était autrefois « vieux que de plusieurs siècles », mais les temps ont changé. De nos jours, certains hauts gradés préfèrent voyager avec chauffeur dans les Alphards et les Vellfires. Lorsque les deux mini-fourgonnettes ont été présentées comme modèles de nouvelle génération dans la seconde quinzaine de juin, Toyota en a profité pour teaser le SUV Century avant d’introduire le luxe début septembre.

Reste à savoir combien de jeunes au Japon seront en mesure de débourser une telle somme pour acheter le SUV Toyota le plus élégant à ce jour. Le véhicule est proposé en plusieurs configurations, dont une variante sportive GRMN et une autre avec portes arrière coulissantes électriques. Un cabriolet fou à quatre portes a déjà été teasé, le directeur de la marque Toyota, Simon Humphries, affirmant que « les possibilités sont infinies et ouvertes à la discussion » lorsqu’il s’agit de personnaliser le Century sur des échasses.

Quelle que soit la version, ces SUV Century ne porteront pas le badge Toyota. Comme c’est le cas pour la berline du même nom, le logo familier est remplacé par un motif de phénix doré en clin d’œil à la maison impériale du Japon. La berline porte ce symbole depuis le lancement de la première génération en 1967.

Seul Century Meisters, « un groupe d’ingénieurs et de vendeurs ayant une connaissance approfondie de la marque Century » trouvé chez certains concessionnaires, vend des modèles Century.