La production du Chevrolet Silverado reprend au Canada après une brève grève chez GM

La production du Chevrolet Silverado reprend au Canada après une brève grève chez GM
La production du Chevrolet Silverado reprend au Canada après une brève grève chez GM


General Motors maintiendra la production du Chevrolet Silverado au Canada après avoir conclu une entente de principe avec Unifor. Mardi, le syndicat a déclenché une grève de quelques heures dans trois usines de GM, dont celle d’Oshawa Assembly, qui produit ce camion populaire et rentable.

Unifor a autorisé une grève le même jour après que le constructeur automobile ait refusé « d’honorer l’accord modèle », selon la présidente nationale du syndicat, Lana Payne. La grève est survenue après avoir conclu un accord avec Ford du Canada qui offrait des augmentations de salaire allant jusqu’à 25 pour cent dans le pays, et GM fait maintenant de même.

La grève d’Unifor a également visé l’usine de moteurs GM à St. Catharines et le centre de distribution de pièces de Woodstock. Tous les trois sont en Ontario. St. Catharines fabrique plusieurs moteurs et composants de moteurs, comme le V8 de la Chevrolet Corvette. Les travaux dans les usines devraient reprendre cet après-midi.

Aux États-Unis, les travailleurs syndiqués négocient également de nouveaux contrats avec GM, Ford et Stellantis. L’UAW a lancé une grève contre les constructeurs automobiles américains il y a un peu plus de trois semaines, attaquant les trois simultanément pour la première fois dans l’histoire du syndicat, dans l’espoir de parvenir à un contrat historique.

Vendredi dernier, General Motors a évité de peu une grève de l’UAW dans son usine de camions d’Arlington, au Texas, qui aurait également affecté la production du Silverado. À la dernière minute, l’entreprise a accepté d’inclure son Fabrication de batteries selon l’accord-cadre UAW.. Cela signifie que les futurs emplois EV chez GM seront syndiqués. La grève aux États-Unis touche actuellement 43 installations dans 21 États.

La dernière fois que l’organisation syndicale a étendu sa grève contre Ford et GM, c’était le 29 septembre. Stellantis a évité toute nouvelle action ce jour-là en acceptant des ajustements au coût de la vie et d’autres avantages. L’UAW n’a pas étendu sa grève contre General Motors, Stellantis et Ford vendredi dernier alors qu’il avance dans ses négociations.

L’UAW s’est également récemment mis en grève chez Mack Trucks. Près de 4 000 membres ont rejoint hier les 25 000 piquets de grève de GM, Ford et Stellantis. La grève a déclenché des débrayages dans plusieurs usines de trois États, même si l’entreprise est parvenue à un accord de principe avec les travailleurs le 1er octobre. Les membres du syndicat l’ont rejeté à 73 pour cent.