Tests d’espionnage Mini Cooper avec toit rigide et cabriolet à moteur thermique

Tests d’espionnage Mini Cooper avec toit rigide et cabriolet à moteur thermique

[ad_1]

Tout juste après les débuts récents des véhicules électriques Mini Cooper et Countryman, ces photos d’espionnage montrent la marque travaillant sur la version mise à jour à moteur à combustion du toit rigide et du cabriolet Cooper. Les voitures étaient testées en Allemagne.

Les Minis à combustion ont des fondements complètement différents de leurs homologues électriques. Cependant, les deux variantes ont un style similaire. L’avant présente une calandre plus proéminente. Les phares circulaires ont des phares empilés avec des feux de position horizontaux au centre. À l’arrière, l’intérieur des feux semble avoir un look rafraîchi.

Les modèles à combustion fonctionnent sur une version modifiée de la plateforme UKL1 existante. Aucun détail officiel sur le groupe motopropulseur n’est disponible, mais il semblerait que ces modèles utiliseraient les mêmes moteurs que les véhicules actuels. Il peut y avoir des révisions mineures pour améliorer les émissions. Des photos d’espionnage récentes montrent qu’une variante John Cooper Works ferait partie de la gamme.

Mini prévoit de proposer une gamme de véhicules entièrement électriques d’ici 2030. Cela signifie que ces modèles mis à jour sont parmi les derniers de la marque à être équipés d’un moteur à combustion. Une boîte de vitesses manuelle ne serait apparemment pas disponible.

La cabine recevra quelques améliorations. Les voitures d’essai avaient des tableaux de bord recouverts, nous ne savons donc pas exactement ce qui est différent. Il pourrait ressembler davantage à l’intérieur simple du véhicule électrique.

Recherchez ces Minis améliorés pour rejoindre la gamme pour l’année modèle 2025. Nous devrions les voir faire leurs débuts en 2024.

La nouvelle Mini Cooper EV a été présentée au public au salon IAA de Munich le 5 septembre. La version de base développe 181 chevaux et atteint 62 milles par heure en 7,3 secondes. La version SE est plus puissante avec 214 chevaux et peut atteindre 100 km/h en 6,7 secondes.

La variante standard dispose d’une batterie de 40,7 kilowattheures qui offre une autonomie de 189 miles selon le test européen WLTP. Le SE propose un forfait de 54,2 kWh qui augmente la distance de conduite à 249 miles.

Découvrez l’intérieur de la nouvelle Mini EV dans cette vidéo :