Bonne nouvelle : le Mustang V8 de Ford ne va encore nulle part

Bonne nouvelle : le Mustang V8 de Ford ne va encore nulle part

[ad_1]

Maintenant que la Mustang est la dernière muscle car américaine « traditionnelle » à moteur V8, Ford profite de son passage au sommet

                                                                            
    Bonne nouvelle : le Mustang V8 de Ford ne va encore nulle part

pour Sam D. Smith

1 heure avant

    Bonne nouvelle : le Mustang V8 de Ford ne va encore nulle part

  • Les dirigeants de Ford estiment que les ventes de la Mustang resteront fortes, car il s’agit du dernier muscle car V8 en vente.
  • La demande pour les Mustangs à moteur V8 continue d’impressionner, même en dehors des États-Unis, malgré la volonté des consommateurs d’opter pour des alternatives plus écologiques.
  • Il n’y a pas encore de mot sur une version entièrement électrique ou hybride.

Ford est au sommet de l’arbre des muscle car et veut capitaliser sur sa position en augmentant les ventes de la Mustang. En l’absence de certaines de ses rivales traditionnelles, comme les Chevrolet Camaro et Dodge Challenger, la Mustang est désormais la dernière des muscle cars américaines « traditionnelles » propulsées par un bon V8.

Malgré la réticence des rivaux de Ford à commercialiser une nouvelle voiture de sport à huit cylindres, l’Ovale Bleu y voit une opportunité de plaire à ceux qui ont soif d’une machine de grande cylindrée et de grande puissance. Actuellement, les Stang à moteur V8 représentent 52 % des ventes de modèles aux États-Unis, et les consommateurs européens préfèrent également le moteur plus gros.

Plus: L’ensemble rétro du 60e anniversaire de la Ford Mustang dévoilé, fait ses débuts le 17 avril

Il existe même une forte demande pour les variantes avec conduite à droite, vendues en Australie, au Royaume-Uni et au Japon.

Même si les ventes aux États-Unis ont diminué depuis leur sommet de 2015, les dirigeants affirment que la formule Mustang continue de fonctionner. Même face à un programme plus écologique, alors que les consommateurs s’éloignent généralement des coupés deux portes, les chiffres de ventes sont restés stables depuis 2020 et pourraient justifier la pérennité de la voiture. Il est également utile qu’une offre de moteur plus petite, le quatre cylindres EcoBoost de 2,3 litres, puisse combler l’écart entre les modèles haut de gamme à la poitrine velue et les autres coupés hautes performances.

Bien qu’une version ICE de la Dodge Charger ait été confirmée pour 2025, cette voiture sera équipée d’un moteur six cylindres réduit, abandonnant le V8. La variante Hurricane à six cylindres en ligne de la Charger rejoindra le très médiatisé Daytona EV de la société. Jusqu’à présent, il n’y a aucun mot sur une Mustang à deux portes électrique à batterie ou sur le modèle hybride soi-disant annulé qui, selon la rumeur, serait initialement introduit aux côtés de cette génération.

    Bonne nouvelle : le Mustang V8 de Ford ne va encore nulle part
La demande pour les Mustangs aux spécifications européennes se poursuit

« C’est triste de voir la concurrence disparaître, mais c’est gagnant-gagnant pour nous », a déclaré Jeff Marentic, directeur général des produits Ford Blue. parler à CNBCIl a poursuivi : « Pour ceux qui recherchent une véritable voiture de sport américaine, elle est à leur disposition… Nous examinons et parlons de l’avenir de la Mustang et de la mesure dans laquelle nous pouvons la développer. »

Nous savons que le prochain chapitre passionnant de l’histoire des pony car sera la Mustang GTD 2025, la Mustang de route la plus puissante jamais sortie d’usine. Le modèle phare comportera un moteur V8 suralimenté de 5,2 litres avec une puissance cible de 800 ch, un aérodynamisme et un prix de départ attendu autour de 300 000 $.

    Bonne nouvelle : le Mustang V8 de Ford ne va encore nulle part

Photos Ford