Regardez le pilote d’usine Lamborghini tester la supercar Revuelto V12 sur la piste

Regardez le pilote d’usine Lamborghini tester la supercar Revuelto V12 sur la piste

[ad_1]

Beaucoup d’entre nous passent huit heures dans un bureau, tandis que la journée de travail d’un pilote d’usine Lamborghini est bien plus excitante. Andrea Caldarelli, pilote de la Squadra Corse, a mis la Revuelto à l’épreuve en Italie sur l’Autodromo Piero Taruffi à Vallelunga, situé dans les collines au nord de Rome. Comme l’Aventador avant lui, le dernier produit phare Raging Bull arbore toujours un moteur V12 atmosphérique qui fournit la merveilleuse bande-son de la vidéo.

Caldarelli, qui pilotera la nouvelle Lamborghini SC63 lors du championnat IMSA WeatherTech SportsCar 2024, a eu de grandes choses à dire sur le puissant moteur de 6,5 litres qui se cache derrière. Il a également fait l’éloge de la boîte de vitesses du Revuelto, une boîte de vitesses à huit rapports à double embrayage monté transversalement. Ce nouveau DCT, qui équipera également le successeur de la Huracan, offre des changements de vitesse en douceur, tandis que le moteur électrique monté sur le dessus offre un punch supplémentaire que les modèles précédents n’avaient pas.

Caldarelli affirme que la nouvelle transmission « permet d’engager les vitesses à une vitesse fulgurante ». Avec la Revuelto conduite à pleine vitesse en mode Corsa, elle a utilisé la totalité de ses 1 001 chevaux. Cependant, la voiture dispose également d’un mode entièrement électrique et ne produit aucune émission en marche arrière. Lamborghini a installé un total de trois moteurs électriques puisqu’en plus de celui arrière, il y en a deux autres montés. à l’avant, un pour chaque roue.

La supercar électrifiée de Sant’Agata Bolognese est déjà un grand succès, puisque Lamborghini a déclaré avoir suffisamment de commandes pour se tenir occupé jusqu’en 2025. Il semble que la mise en œuvre d’un système hybride rechargeable pour répondre à des normes d’émissions de plus en plus strictes n’a pas été fait. Cela n’a pas dissuadé les clients. Ce n’est pas trop surprenant, puisque la Revuelto sera toujours dotée d’un moteur douze cylindres en 2023, alors que l’industrie automobile est en pleine réduction de ses effectifs.

Lamborghini vend actuellement son joyau de la couronne uniquement sous forme de coupé, mais un roadster est une question de quand, pas si. Face à une telle demande, la marque italienne exotique n’est pas pressée de diversifier sa gamme. Le temps nous dira s’il y aura autant d’éditions spéciales en édition limitée que ce fut le cas avec l’Aventador.