Polestar réduit ses prévisions de livraison et lance un programme de recharge V2G

Polestar réduit ses prévisions de livraison et lance un programme de recharge V2G

[ad_1]

S’inscrire à mises à jour quotidiennes de CleanTechnica dans l’e-mail. SOIT suivez-nous sur Google Actualités!


C’est une période difficile pour le secteur des voitures électriques. Le nombre de voitures neuves vendues n’augmente pas aussi vite que les constructeurs le souhaiteraient, en raison de prix toujours élevés et de taux d’intérêt encore plus élevés. Pour les importateurs, le coût du transport augmente tandis que les marges bénéficiaires diminuent.

Polestar, qui vend quatre modèles de voitures électriques dans 27 pays à travers le monde, annoncé cette semaine Il a abaissé ses prévisions de livraisons pour 2023 au bas de ses prévisions précédentes et a réduit de moitié son objectif de marge brute en raison des craintes d’un ralentissement de la demande de véhicules électriques et de l’incertitude économique mondiale. L’entreprise cite les taux d’intérêt élevés comme l’une des raisons pour lesquelles les consommateurs reportent leur projet d’acheter une voiture électrique. Même si de nombreux constructeurs automobiles réduisent le prix de leurs produits, ces réductions sont souvent compensées par des coûts d’emprunt plus élevés.

Polestar annonce désormais qu’elle livrera environ 60 000 véhicules cette année, en baisse par rapport au chiffre de 60 000 à 70 000 qu’elle s’était fixé comme objectif de livraison plus tôt cette année. Il avait réitéré cette prévision le mois dernier après avoir réduit en mai l’objectif de 80 000 qu’il avait estimé précédemment. L’entreprise, fondée par Geely et Volvo Cars, a également annoncé qu’elle réaliserait une marge brute de 2 % en 2023, en baisse par rapport à sa précédente prévision de 4 %.

La société a déclaré le 8 novembre 2023 qu’elle se concentrerait sur la réduction des coûts pour augmenter les marges et qu’elle avait obtenu des prêts à terme supplémentaires auprès de Volvo et Geely pour un montant total de 450 millions de dollars. Ces prêts arriveront désormais à échéance en juin 2027, soit trois ans plus tard que prévu initialement.

« Ces actions et initiatives sont menées dans le contexte d’un environnement de marché actuellement plus difficile et cela se reflète dans nos aspirations en matière de volumes », a déclaré Johan Malmqvist, directeur financier de Polestar, dans une interview avec Reuters. Le PDG Thomas Ingenlath a ajouté que Polestar, qui se concentre sur les ventes haut de gamme plutôt que sur le marché de masse, se préoccupe davantage de la rentabilité que des volumes de ventes et éviterait de baisser les prix pour attirer davantage de ventes.

Les prévisions révisées de Polestar mercredi sont intervenues après que le PDG du leader du marché Tesla, Elon Musk, a fait part le mois dernier de ses inquiétudes concernant l’expansion de la capacité de l’usine jusqu’à ce que les taux d’intérêt baissent, en ligne avec la même prudence de la part de General Motors et de Ford. Lucid a abaissé mardi ses prévisions de production pour l’ensemble de l’année « afin de s’aligner prudemment sur les livraisons ».

Même si les goulots d’étranglement de la chaîne d’approvisionnement causés par la pandémie se sont atténués, Polestar a été aux prises avec un démarrage tardif de la production et une concurrence croissante, notamment de la part des acteurs chinois, obligeant l’entreprise à supprimer des postes de travail pour contrôler les coûts. Après des emprunts supplémentaires auprès de Volvo et Geely et des efforts pour réduire les coûts, Polestar a déclaré qu’elle aurait besoin d’un financement externe d’environ 1,3 milliard de dollars en dette et en capitaux propres jusqu’à ce que les flux de trésorerie atteignent le seuil de rentabilité en 2025. La société a déclaré qu’elle prévoyait une marge brute de 10 % avec le volume annuel total. d’environ 155 000 à 165 000 véhicules en 2025.

Polestar lance le programme V2G à Göteborg

Avec l’aimable autorisation d’Estrella Polar

Polestar collabore à grande échelle avec des entreprises du secteur des réseaux électriques véhicule au réseau (V2G) à Göteborg, en Suède. Le programme est financé par l’agence suédoise de l’innovation Vinnova et impliquera une flotte de voitures Polestar 3.

En collaboration avec l’autorité nationale suédoise du réseau Svenska kraftnät, le propriétaire du réseau local Göteborg Energi Nät, le distributeur régional d’énergie Vattenfall Eldistribution, le fournisseur de recharge domestique Easee et son partenaire de recherche Chalmers University of Technology, Polestar a l’intention de trouver des modèles commerciaux possibles pour le V2G et d’explorer des cas d’utilisation concrets. qui peut être évolutif et applicable dans toutes les régions. Polestar collabore également avec la California Energy Commission et l’EPRI pour mener une étude préliminaire, également financée par Vinnova, afin de créer une feuille de route pour la mise en œuvre de services véhicule-réseau en Californie.

La technologie de charge bidirectionnelle permet aux voitures Polestar 3 non seulement de charger, mais également de décharger l’énergie de leurs batteries vers la maison individuelle ou le réseau électrique. Pour aider à gérer l’intégration V2G, Polestar développe une centrale électrique virtuelle qui connecte toutes les voitures Polestar 3 participantes connectées au réseau.

Le VPP basé sur le cloud calcule la capacité collective des batteries connectées et lance la charge ou la décharge en fonction de la demande du réseau et en optimisant la longévité de la batterie. Cela permettra aux propriétaires de voitures de contribuer à la Transition énergétique et de gagner de l’argent pendant que leur voiture est garée. Tout ce que les propriétaires doivent faire est de brancher leur voiture Polestar. Le VPP et la technologie de recharge intelligente feront le reste en optimisant la façon dont ses batteries répondent aux besoins d’alimentation des voitures tout en soutenant le réseau.

« Le véhicule vers le réseau a le potentiel de bénéficier non seulement aux clients individuels mais aussi à des communautés entières. Une voiture moyenne est garée 90 % du temps. Grâce aux capacités de recharge bidirectionnelle de la Polestar 3 et de la Polestar VPP, nous pouvons explorer des modèles commerciaux et des solutions communautaires qui peuvent libérer le véritable potentiel du V2G et permettre aux propriétaires de soutenir la transition énergétique lorsqu’ils n’ont pas besoin de leur voiture pour conduire. » a déclaré Thomas Ingenlath.

L’électrification accélérée de la mobilité et de l’industrie, ainsi que le développement de l’électricité renouvelable, imposent des exigences accrues en matière de capacité disponible dans les réseaux électriques. La production à partir de sources d’énergie variables, telles que l’énergie éolienne et solaire, dépend des conditions météorologiques et ne peut pas être planifiée ou facilement adaptée à la demande.

Pour éviter des investissements importants et coûteux dans l’expansion et le renforcement du réseau, un stockage flexible de l’énergie est nécessaire pour aider à équilibrer l’offre et la demande. À mesure que l’adoption des véhicules électriques continue de croître, les batteries des voitures électriques deviendront une solution de stockage utile pour les réseaux nationaux, régionaux et locaux. » dit Polaris.

« Le véhicule vers le réseau aura un impact sur le réseau électrique et sur la manière dont nos clients pourront participer activement et contribuer à une plus grande stabilité sur le réseau. La voiture deviendra un élément naturel et une ressource potentielle pour cela. Le V2G influencera également la manière dont les sociétés de réseaux électriques planifieront leurs réseaux à l’avenir », a déclaré Peter Söderström, directeur de l’innovation chez Vattenfall.

« Les technologies V2G transforment les véhicules électriques en centrales électriques virtuelles, rendant les maisons et le réseau plus résilients tout en mettant de l’argent dans les poches des conducteurs. La CEC est ravie que Polestar s’associe à des innovateurs californiens pour faire avancer leurs projets V2G », a déclaré la commissaire Patty Monahan de la California Energy Commission.

La phase de test du projet pilote de Göteborg devrait démarrer à Göteborg au cours du premier semestre 2024 et durer deux ans. Il s’agira de l’un des plus grands programmes pilotes V2G en Europe et impliquera des représentants des infrastructures énergétiques nationales et locales. L’étude préalable de la Californie commence en décembre 2023 et se poursuivra jusqu’en octobre 2024.

Le Lidar arrive sur la Polestar 4

Étoile polaire

Avec l’aimable autorisation d’Estrella Polar

Cette semaine également, Polestar Annoncé ajoute le système de conduite autonome MobilEye Chauffeur à la Polestar 4. La société a déclaré qu’elle travaillait avec Luminar et Mobileye pour améliorer la sécurité et améliorer les capacités de conduite autonome de la Polestar 4 grâce à l’intégration de la technologie Lidar de nouvelle génération de Luminar avec le Chauffeur Mobileye. plate-forme.

La Polestar 4 sera l’une des premières voitures de série à être équipée du Mobileye Chauffeur, qui utilise une plate-forme SuperVision basée sur une caméra surround complète. Ensemble, les trois sociétés espèrent proposer une conduite autonome de point à point sur les autoroutes, ainsi qu’une conduite automatisée dans d’autres environnements.

Mobileye Chauffeur comprendra trois processeurs Mobileye EyeQ6, un Lidar orienté vers l’avant Luminar et le radar d’imagerie orienté vers l’avant de Mobileye. Combinés, ils fourniront la couche supplémentaire de détection et d’intelligence artificielle nécessaire pour permettre une conduite sans les yeux et les mains libres dans des circonstances contrôlées.


Avez-vous des conseils pour CleanTechnica ? Voulez-vous faire de la publicité ? Vous souhaitez suggérer un invité pour notre podcast CleanTech Talk ? Contactez-nous ici.


Obsession quotidienne des véhicules électriques !

https://www.youtube.com/watch?v=videoseries


Je n’aime pas les paywalls. Vous n’aimez pas les paywalls. Qui aime les paywalls ? Chez CleanTechnica, nous avons mis en place un paywall limité pendant un certain temps, mais cela nous a toujours semblé erroné et il a toujours été difficile de décider ce que nous devions y mettre. En théorie, votre contenu le meilleur et le plus exclusif est protégé par un paywall. Mais alors moins de gens le lisent !! C’est pourquoi nous avons décidé de supprimer complètement les paywalls ici chez CleanTechnica. Mais…

Comme d’autres sociétés de médias, nous avons besoin du soutien des lecteurs ! Si vous nous soutenez, s’il vous plaît, contribuez un peu chaque mois pour aider notre équipe à rédiger, éditer et publier 15 articles sur les technologies propres par jour.

Merci!


Avantages et croissance de l’énergie solaire communautaire


Publicité




CleanTechnica utilise des liens d’affiliation. Consultez notre politique ici.