On se moque de la BMW Série 5 Touring 2024 car tout ne devrait pas être un SUV

On se moque de la BMW Série 5 Touring 2024 car tout ne devrait pas être un SUV
On se moque de la BMW Série 5 Touring 2024 car tout ne devrait pas être un SUV


Dans une mer de SUV, BMW estime toujours qu’il existe une demande suffisante de breaks pour justifier le développement d’une nouvelle Série 5 Touring. Nom de code G61, le prochain 5er à toit long célébrera sa première mondiale au printemps 2024 avant d’être mis en vente plus tard cette année-là. Sans surprise, le constructeur automobile munichois prévoit que l’Europe sera le principal marché du modèle, mais ajoute que la voiture familiale spacieuse servira également des clients au Japon et à Taiwan.

Cette nouvelle image teaser n’est pas ce que nous qualifierions de révélatrice, mais elle montre que la signature du feu arrière ressemblera à celle de la plus petite Série 3 Touring. BMW a l’intention de vendre le nouveau grand break avec les mêmes groupes motopropulseurs que la berline Série 5 (G60), il y aura donc une variété de variantes essence, diesel, hybride rechargeable et électrique. Au sommet, la M5 Touring reviendra pour une troisième génération pour suivre les traces de l’ultra-rare E34 et E61 à moteur V10.

Ne cherchez pas de V8 sous le capot de la nouvelle Série 5 Touring classique, car il n’y aura pas d’autre M550i xDrive. Au lieu de cela, seul le produit phare M5 sera équipé de huit cylindres du nouveau moteur S68 de la division M. Il s’agit d’une unité biturbo de 4,4 litres qui fonctionnera aux côtés d’un moteur électrique dans la même veine que la transmission du XM. Cela ne signifie peut-être que plus de poids par rapport à l’ancienne M5, mais c’est un mal nécessaire pour répondre à des normes d’émissions de plus en plus strictes tout en conservant l’ICE de grande cylindrée.

Étant donné que toutes les versions de la Série 5 Touring seront soutenues par la même plate-forme CLAR, cela signifie qu’il y aura peu de changements de conception entre les variantes avec moteur à combustion et celles sans moteur à combustion. Ces voitures auront presque la même apparence à l’intérieur et à l’extérieur, la M5 étant l’exception évidente car elle aura des ailes plus larges, un échappement quadruple et des reins spécifiques M avec des lamelles horizontales. La calandre plus agressive se retrouvera probablement également sur le i5 M60 Touring, une variante pas tout à fait M du camion entièrement électrique.

Attendez-vous à ce que la première mondiale ait lieu en février 2024.