Les véhicules électriques SAIC-GM auront accès aux superchargeurs Tesla en Chine

Les véhicules électriques SAIC-GM auront accès aux superchargeurs Tesla en Chine

[ad_1]

La coentreprise SAIC-GM entre SAIC et General Motors a annoncé un accord avec Tesla pour sécuriser l’accès au réseau Tesla Superchargement en Chine.

Il s’agit du premier accord de ce type entre un constructeur automobile et Tesla concernant l’ouverture du réseau Superchargement en Chine.

Rappelons que Tesla a ajouté la Chine à son programme pilote non-Tesla Supercharger en avril en ouvrant 10 stations de supercharge sélectionnées et 120 sites de recharge à destination (200 actuellement). Cependant, il s’agissait d’une décision globale, comprenant initialement 37 modèles sélectionnés et exigeant que l’application Tesla utilise les points de recharge.

Le récent accord rappelle un peu les accords en Amérique du Nord (liés au passage de la norme de recharge CCS1 au NACS) car SAIC-GM pourra intégrer les Superchargeurs Tesla disponibles dans sa navigation et ses applications. Il n’y a aucun problème d’incompatibilité des normes de recharge comme en Amérique du Nord car en Chine, tous les véhicules électriques sont équipés de deux entrées de recharge GB/T distinctes (une pour AC et une pour DC).

Le point principal semble être l’intégration de l’infrastructure de recharge de Tesla dans d’autres systèmes OEM comme l’une des options. Si Tesla vise à devenir un fournisseur mondial de services de recharge, nous pourrions voir dans un avenir proche de nombreux accords similaires avec des constructeurs automobiles du monde entier, notamment en Europe, où l’ouverture du réseau de recharge est la plus avancée.

Selon le Communiqué de presse de la coentreprise SAIC-GM, l’accès au réseau Tesla Supercharge sera accordé aux modèles Buick et Cadillac plus tard cette année. L’image montre la Cadillac Lyriq basée sur Ultium, introduite en Chine plus tôt cette année, ainsi que deux véhicules électriques Buick (E4 et E5). Buick propose également le modèle Velite 6. En 2024, Cadillac devrait lancer son deuxième modèle basé sur Ultium en Chine. Ce modèle est l’Optiq.

Il est fort possible que Tesla ouvre bientôt un autre lot de compresseurs pour les véhicules électriques non Tesla. Selon CnEVPostLa société exploite plus de 1 800 stations de recharge (plus de 11 000 sièges) et plus de 700 sites de destination (plus de 2 000 sièges) en Chine.

SAIC-GM construit également son propre réseau de recharge rapide, mais il est un peu petit : 52 stations et 246 stands individuels. Pour sécuriser les options de recharge, l’entreprise s’est associée à six opérateurs de recharge pour accéder à un total de plus de 500 000 points de recharge en Chine. Le réseau Tesla sera une option supplémentaire.

Aux États-Unis, GM a décidé de passer à la norme de recharge NACS développée par Tesla et aura accès au réseau Tesla Superchargement à partir de 2025 (en 2024 via des adaptateurs).