Le V6 biturbo d’Alfa Romeo survivra à l’ère Euro 7

Le V6 biturbo d’Alfa Romeo survivra à l’ère Euro 7
Le V6 biturbo d’Alfa Romeo survivra à l’ère Euro 7


Alors que la réglementation Euro 7 devrait être plus assouplie que prévu initialement, le V6 vieillissant d’Alfa Romeo restera

    Le V6 biturbo d'Alfa Romeo survivra à l'ère Euro 7

La réglementation Euro 7 devrait entrer en vigueur en 2025 et les constructeurs automobiles se sont efforcés de garantir que leurs modèles répondent aux nouvelles normes d’émissions, qui n’ont même pas encore été finalisées.

Cependant, la dernière proposition est plus indulgente que les suggestions précédentes, car elle maintiendrait « les limites d’émissions et les conditions d’essai existantes pour les véhicules légers ». Cela dit, le nouveau règlement Euro 7 couvrirait pour la première fois « les voitures, les camionnettes et les véhicules lourds » « dans un seul acte juridique » et prendrait en compte « les émissions non liées aux gaz d’échappement, telles que les particules de freins et de pneus ». « 

Sans tomber dans le gouffre de l’Euro 7, la nouvelle importante est que les véhicules légers ne seront désormais pratiquement pas concernés. Cela signifie que les groupes motopropulseurs d’aujourd’hui pourraient également propulser les voitures de demain.

faites défiler la publicité pour continuer

En savoir plus : Les voitures sales peuvent respirer tranquillement après que l’UE ait abandonné les règles d’émissions Euro 7 prévues

    Le V6 biturbo d'Alfa Romeo survivra à l'ère Euro 7

Compte tenu de cela, il n’est pas surprenant Entraîneur rapporte que le PDG d’Alfa Romeo, Jean-Philippe Imparato, a déclaré que son V6 biturbo de 2,9 litres survivrait et serait utilisé dans les futurs véhicules. Le moteur propulse actuellement la Giulia et le Stelvio Quadrifoglio, où il produit 505 ch (377 kW / 512 ch) et 443 lb-pi (600 Nm) de couple.

Bien qu’Imparato n’ait pas précisé quels véhicules utiliseraient ce moteur, la société se prépare à lancer une variété de modèles nouveaux et redessinés. Selon les rumeurs, une Giulia redessinée arriverait vers 2025 et des rapports précédents suggéraient qu’elle serait proposée avec trois moteurs électriques allant de 345 ch (257 kW / 350 ch) à environ 986 ch (736 kW / 1 000 ch). On ne sait pas encore si le modèle sera également proposé avec un moteur à combustion interne, mais cela pourrait être une possibilité compte tenu des derniers développements.

    Le V6 biturbo d'Alfa Romeo survivra à l'ère Euro 7

Scroll to Top
Share via
Copy link