La Citroën e-C3 2024 fait ses débuts le 17 octobre avec un style conceptuel et un prix inférieur à 25 000 euros

La Citroën e-C3 2024 fait ses débuts le 17 octobre avec un style conceptuel et un prix inférieur à 25 000 euros
La Citroën e-C3 2024 fait ses débuts le 17 octobre avec un style conceptuel et un prix inférieur à 25 000 euros


La version européenne de la Citroën e-C3 est en passe de rivaliser avec les prochaines superminis électriques Renault 5 et VW ID.2

    La Citroën e-C3 2024 fait ses débuts le 17 octobre avec un style conceptuel et un prix inférieur à 25 000 euros

L’histoire originale a été mise à jour le 13 octobre avec de nouvelles bandes-annonces et des informations sur les débuts de la Citroën e-C3.

Citroën a annoncé que la nouvelle citadine électrique e-C3 fera ses débuts le 17 octobre, avant son lancement sur le marché européen début 2024, avec un prix de départ prévu inférieur à 25 000 euros (26 400 dollars). Les teasers officiels du modèle suggèrent qu’il s’inspirera du concept Oli et feront allusion à des similitudes avec la Citroën Nouvelle C3 de production déjà disponible en Inde et en Amérique du Sud.

Le premier aperçu de la Citroën e-C3 2024 est apparu en juillet 2023, caché dans la présentation des résultats financiers de Stellantis pour le premier semestre. La société a maintenant publié une version plus claire du même teaser avant ainsi qu’une deuxième image révélant les feux arrière.

faites défiler la publicité pour continuer

Plus loin: Citroën fête les 75 ans de l’escargot de fer blanc

    La Citroën e-C3 2024 fait ses débuts le 17 octobre avec un style conceptuel et un prix inférieur à 25 000 euros
La Citroën e-C3 aux spécifications européennes (au centre) comparée à l’Oli Concept (à gauche) et à la Nouvelle C3 pour les marchés émergents (à droite).

    La Citroën e-C3 2024 fait ses débuts le 17 octobre avec un style conceptuel et un prix inférieur à 25 000 euros
Il s’agit de la version mise à jour du teaser sans l’emblème lumineux.

Les phares à LED de la nouvelle e-C3 rappellent le concept Citroën Oli 2022, tandis que la silhouette, les rétroviseurs, la garde au sol généreuse et les feux arrière ressemblent beaucoup à ceux de la Nouvelle C3 destinée à l’Inde et à l’Amérique du Sud. Le teaser original présentait une version éclairée du nouvel emblème Citroën qui n’est pas visible sur la photo révisée. A noter que l’e-C3 sera le premier modèle de série à arborer le nouveau badge ovale avant de se frayer un chemin progressivement vers le reste de la gamme.

Les feux arrière ressemblent à une évolution plus carrée de ceux de la C3 sortante, avec des graphismes LED différents de ceux de la nouvelle C3 similaire. La signature lumineuse arrière de l’e-C3 correspond ainsi à celle de l’avant. Nous pouvons également voir une partie du hayon incurvé et un aileron arrière noir, suggérant que le véhicule électrique sera doté d’un extérieur bicolore, à l’instar de la génération actuelle.

En lisant entre les lignes, même si la Citroën e-C3 2024 sera en compétition dans le segment des supermini, elle devrait partager la position crossover de la nouvelle C3, mais avec des éléments de style plus modernes, comme le montre notre rendu spéculatif de l’année dernière. Après tout, le rôle de B-SUV sera assuré par le prochain Citroën C3 Aircross 2024, qui augmentera en taille par rapport à son prédécesseur et proposera une alternative plus spacieuse et familière à la berline.

Plus: Voici ce que nous savons sur la Citroën C5 Aircross 2025

    La Citroën e-C3 2024 fait ses débuts le 17 octobre avec un style conceptuel et un prix inférieur à 25 000 euros
Le deuxième teaser se concentre sur les feux arrière à LED.

La supermini française devrait être basée sur la plate-forme éprouvée eCMP ou sur l’architecture évoluée STLA Small, partageant une grande partie de ses fondements avec la prochaine Fiat Panda. L’entreprise se targue d’un confort de premier ordre, une caractéristique distinctive de tous les modèles Citroën. En plus de la version entièrement électrique qui sera disponible au lancement, il pourrait y avoir une C3 avec un moteur ICE et le groupe motopropulseur hybride doux de 1,2 litre de Stellantis.

Selon les médias français, la e-C3 serait disponible avec un seul moteur électrique produisant 80 ch (60 kW / 82 ch) ou 107 ch (80 kW / 109 ch). L’énergie sera obtenue à partir de batteries de 40 kWh ou 50 kWh de la société chinoise Svolt, qui offrent une autonomie de plus de 300 km (186 miles). Il est intéressant de noter que ces spécifications le différencient à la fois de la nouvelle e-C3 aux spécifications indiennes et des frères et sœurs aux spécifications européennes Peugeot E-208 et Opel Corsa-e.

Prix ​​abordables et plan de location

Le prix de départ annoncé de la Citroën e-C3, inférieur à 25 000 euros (26 400 dollars), en fait le véhicule électrique le moins cher de la gamme de la marque française si l’on exclut le quadricycle lourd Ami. Plus important encore, il le place dans la même gamme de prix que ses rivaux de taille similaire Renault 5 et VW ID.2 dont le lancement est respectivement prévu en 2024 et 2025, menant une guerre entre les superminis électriques.

Comme le rapporte L’ArgusLe PDG de Stellantis, Carlos Tavares, a confirmé que la Citroën e-C3 peut être louée pour un tarif mensuel de 100 euros (110 $) en France, suite à un accord avec le gouvernement local. A noter que la Peugeot e-208 peut être louée pour seulement 145 € par mois en France grâce au programme « Electric As You Go » de Stellantis, ce qui signifie que la sœur Citroën sera plus abordable.

On saura tout sur la Citroën e-C3 2024 lors de sa première officielle le 17 octobre, qui sera diffusée en streaming en direct sur YouTube. Stellantis a confirmé que le lancement du véhicule électrique sur le marché européen interviendrait début 2024.

Rendus Thanos Pappas pour CarScoops