Cette Peugeot 3008 DKR Rally Racer pilotée par Sébastien Loeb vous tente ?

Cette Peugeot 3008 DKR Rally Racer pilotée par Sébastien Loeb vous tente ?

[ad_1]

Le 3008 DKR est propulsé par un V6 diesel biturbo de 3,0 litres développant 340 ch et 590 lb-pi.

                                                                            

pour Brad Anderson

9 novembre 2023 à 17h51

    Cette Peugeot 3008 DKR Rally Racer pilotée par Sébastien Loeb vous tente ?

Ce n’est pas très souvent qu’un véhicule à succès du Rallye Dakar apparaît à la vente, mais plus tard ce mois-ci, RM Sotheby’s mettra aux enchères une Peugeot 3008 DKR qui a couru autour du monde, notamment au Rallye Dakar à trois reprises.

Le constructeur automobile français s’est fait remarquer au Rallye Dakar 2015 avec la DKR 2008, et même s’il n’a pas connu de débuts réussis, il a remporté la victoire au général en 2016. Peugeot l’a ensuite remplacée par la 3008 DKR en 2017 avec Stéphane Peterhansel au volant. roue. , a remporté une nouvelle victoire. Cet exemple particulier n’est pas la voiture pilotée par Peterhansel, mais plutôt celle de Cyril Despres, qui a terminé troisième dans la même épreuve.

Lire : Dacia participera au Rallye Dakar à partir de 2025 avec Sebastian Loeb au volant

faites défiler la publicité pour continuer

L’équipe client PH Sport a acheté cette 3008 DKR peu après le Rallye Dakar et, avec Khalid Al Qassimi au volant, a remporté la victoire dans l’Abu Dhabi Desert Challenge en 2017. Elle a été pilotée par Al Qassimi dans d’autres épreuves en 2017 et 2018 avant d’être pilotée . par le grand Sébastien Loeb au Rallye Dakar 2019, terminant troisième. Al Qassimi l’a ensuite piloté lors de la Dubai International Baja la même année, ainsi que de l’Abu Dhabi Desert Challenge, de la Jordan Baja et de la Sharqiyah Baja. Il a également participé à la Dubai International Baja début février 2021 et au Rallye Dakar 2022, mais a terminé à une décevante 42e place.Dakota du nord.

Même si cette 3008 DKR n’a peut-être qu’une seule victoire à son actif, elle a été conduite par trois pilotes très respectés et a été récemment reconstruite par PH Sport à Langres, en France, ce qui signifie qu’elle est prête à revenir à la course. Si le prochain propriétaire préfère ne pas le piloter, nous sommes sûrs qu’il fonctionnera également comme un jouet tout-terrain très coûteux pour le plaisir.

Sous la peau se trouve un V6 diesel biturbo de 3,0 litres couplé à une transmission séquentielle à six vitesses. Ce moteur produit 340 chevaux et 590 livres-pieds (800 Nm) de couple. RM Sotheby’s Il espère le vendre entre 350 000 euros (375 000 dollars) et 650 000 euros (695 000 dollars).

Photos Kevin Van Campenhout/RM Sotheby’s

Scroll to Top